Fiche technique:
Taille:   ?m (il semble pouvoir s 'allonger à l'infini)
Habitat:   Au fond des grèves de la baie du Mont.
Lieu d’apparition:   Ils commencent à sortir de leur trou, lorsque le sable s'humidifie.
Caractère: :   Ils sont très voyant et repérable grâce à leur couleur rose « gant de ménage » , mais les victimes semblent les repérer toujours trop tard !
Rien ne vaut la prudence et quitter les lieux avant la montée de la marée.
Son point faible:   Ils détesteraient les chatouilles, et rétracteraient leur bras à toute vitesse. Mais cela reste à prouver...

C’est dans la baie du mont Saint-Michel où l'on observe les plus grandes marées d'Europe. la mer se retire à grande vitesse sur une dizaine de kilomètres, mais revient aussi vite. A tel point qu'il existe un dicton qui dit :que« la marée monte à la vitesse d'un cheval au galop »
La vérité est qu'elle est plus proche de la vitesse d'un homme qui marche, mais elle a malheureusement coûté la vie à beaucoup d'imprudents.
En plus de la marée montante, les retardataires peuvent avoir leurs pieds pris dans le sable, par envasement.
Victor Hugo raconte d’ailleurs ces sables mouvants dans « Les Misérables ».
Mais ce qu'il ne savait pas, c'est l'existence des Bras des Sables...

 

 

Voici les victimes potentielles desBras des Sables, que l'on rencontre sur les grèves à marée basse:


les goémoniers que l'on a vu apparaître dans cet épisode.( ils ramassaient ses algues pour nourrir le bétail, se servir comme engrais , ou , en les brûlant, extraire le carbonate de sodium, nécessaire pour la fabrication du verre.

les pêcheurs de grèves, ramassant palourdes ou crevettes à l'aide de leur filet triangulaire.

  
Les pèlerins, et plus récemment, les touristes...

 


Fiche géographique :
Le Mont-Saint-Michel

L'histoire du Mont

Au début du VIIIème siècle, en 708, Aubert, évêque d'Avranches, suite à une apparition de l'archange Saint-Michel reçoit l'ordre de construire un édifice dédié à l'archange, sur un rocher, alors appelé le « Mont Tombe ».  L'évêque, incrédule, décide d'attendre.

Mais à la troisième apparition de l'archange , celui-ci, furieux de ne point avoir été écouté laisse dans le crâne de l'évêque , un trou circulaire! Heureusement pour lui, il ne mourra pas dur le coup, lui permettant de faire construire sur le rocher, un petit oratoire en forme de grotte.


au 10ème siècle

 

Depuis, les constructions se succédèrent, passant d'un style roman à un style gothique, et former une architecture proche de celle que nous connaissons aujourd'hui.

La guerre de Cent ans qui débuta en 1346, marquera le début du déclin du mont Saint-Michel. Les Anglais assiègent le Mont, mais n'arrivèrent pas à la faire tomber.
Malgré la reconstruction de la ville, presque entièrement détruite, le Mont sera déserté pendant longtemps par les moines et les pèlerins.


Saint Michel et le dragon,
miniature des Très Riches Heures du Duc de Berry, fin XIVe siècle.



vers 1636

 

Au XVIIIe siècle, il est surnommé la « Bastille des mers », car le roi de France y exile des prisonniers.
Mais le goût renaissant pour le Moyen Âge suscite la réaction d’écrivains ,tel que Victor Hugo, et d’amateurs d’art qui s’élèvent contre l’utilisation du Mont-Saint-Michel comme prison.

En 1865, le Mont sera à nouveau occupé par des religieux et peu aprés, sera construite une digue qui reliera le Mont de la rive, où circulera même une locomotive!

De nos jours, le Mont Saint Michel est l'un des sites touristiques les plus fréquentés de France.


en 1830, à l'époque où il fut encore utilisé comme prison.


vers 1900: la digue nouvellement construite et le chemin de fer.

 





Haut de page

Accueil de l'encyclopédie

Afficher la page d'accueil