Fiche technique:
Taille:   1,3 mètre
Particularités:   Etant un yôkai d’arbre, ses mouvements sont lents, de même qu’il est lent à marcher.
Mais il ne peut rester trop longtemps dans une position statique.
Alimentation:   il se contente d’eau fraîche.
Lieu d’apparition:   comme il passe la plupart de son existence sous la forme d’un arbre, vous devez suspecter tout arbre géant sur la route du Puy.
Caractère:   depuis qu’il est régulièrement sollicité par les gens cupides,il a peur des hommes.

le Plantureux est un arbre yôkai, qui a le pouvoir d’attirer l’argent, et en même temps, les ennuies...
un jour, il s’est mis à marcher, ce qui lui a fait décider d’entreprendre ce pèlerinage..En parlant de cela, il y a une légende chinoise sur l’arbre à monnaie.
C’est un arbre dont les feuilles sont remplacées par des pièces de monnaie ancienne.
On le retrouve souvent dans les tombeaux du 3ème au 22ème siècle(Han postérieurs). On pense qu’il s’agirait là d’offrande pour que l’âme du défunt puisse le dépenser dans le monde de l’au-delà, et qu’il puisse acheter la potion de l’éternité à la Reine-mère d’Occident, Xiwangmu.
Quand il était encore qu’un arbre, le Plantureux avait lui aussi des feuilles d’or comme feuillage, mais il en a été dépouillé à cause des hommes cupides.
Les feuilles d’argent repoussaient, mais elles étaient systématiquement arrachées... jusqu’à ce que les branches finirent à ne plus rien donner.
Un jour, un pèlerin de Compostelle écouta ses soucis. Il lui compta toute la nuit ,l’histoire de ce lieu lointain où tout espoir serait exhaussé.
Saint Jacques l’aurait-il entendu? le lendemain, il avait pris l’aspect d’un yôkai sur pattes, et put entreprendre son interminable voyage.

 

  
l’arbre à monnaie


Fiche géographique :  Le Puy-en-Velay

Le Puy-en-Velay est une petite ville en Auvergne,en plein coeur du Massif central.
Dans la cathédrale Notre-Dame se trouve une vierge noire.
La ville est dominé par deux point culminant, la statue Notre Dame de France et plus loin, la chapelle Saint Michel d’Aiguilhe accroché au sommet d’un pic rocheux.

De là, part l’un des principaux chemins menant à Saint-Jacques de Compostelle, qui se trouve en Espagne.
Il existe en effet quatre chemins de Compostelle qui partent de la France: la voie au départ de Tours, la voie au départ de Vézelay, la voie au départ du Puy-en-Velay et enfin la voie au départ d’Arles.

Est ce un pure hasard si ces chemins en forme d’éventail,ressemble à une coquille Saint-Jacques ??

 




La cathédrale de Notre Dame de France



Le rocher Saint Michel d'Aiguilhe et sa chapelle



Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Le pèlerinage de Saint-Jacques est né de la découverte vers l'an 800 du sépulcre de Saint-Jacques. Une petite cathédrale fût initialement érigée, puis agrandie au 12ème siècle, lorsque le pèlerinage bat son plein.
A cette époque, on comptait entre 500 à un million de pèlerins par an venant de toute l’Europe!

Les pèlerins ne portent pas, à l’origine, de vêtements caractéristiques. Mais petit à petit, le costume va se fixer et devenir le signe distinctif du jacquet,lui donner droit à la charité des hospices et des fidèles.

Le pèlerin est vêtu d’une cape, un chapeau de feutre à larges bords d’une besace, sorte de sacoche de cuir et d’un bourdon, gros bâton où est attachée la gourde,dans laquelle les pèlerins mettent du vin.
le bâton pouvait éventuellement servir à se défendre contre les agressions.


Les jacquets ramassaient les coquilles saint-jacques (d’où son nom) sur les plages de Galice et les ramenaient chez eux, comme preuve de l’accomplissement d’un vœu et comme souvenir.
Les coquillages étaient censés protéger de la sorcellerie, du mauvais sort et de toutes sortes de maladies.




r sur le chemin de Compostelle,
des signes de coquille saint-Jacques
et de gourde devant une auberge
 

 Les pèlerins arrivés à destination



Haut de page

Accueil de l'encyclopédie

Afficher la page d'accueil