Fiche technique:
Taille:   (criquet)10cm(maître croqueur)1,6m
Habitat:   il semblerait se terrer dans les grottes.
Alimentation:   les criquets se nourrissent se tout, et dévorent tout sur leur passage.
Lieu d’apparition:   Maître croqueur est du côté des démunis.
Il leur porte secours dans le besoin, mais est impitoyable si on le trompe.
Caractère:   les criquets sont des êtres humains dénudés de leur âme
et obéissent aveuglément au Maître croqueur.
Ils sont de nature très agressives, mais possèdent un point faible. Il s’agit de racine d’arbre. Sans doute, en auraient-ils trop mangé de leur vivant..

Les Criquets Croquants ont un aspect mi-homme et mi-criquet.
Ce sont les paysans d’autrefois qui, possédés par un sentiment d’injustice et de vengeance,après avoir tant souffert de la famine, n’ont pu allé dans l’au-delà,et se sont matérialisé sous une forme de yôkai. Ils se cacheraient encore quelque part dans la montagne.
L’individu mystérieux à la cape est leur guide, le maître yôkai.
les Criquets croquants obéissent à tous ces ordres.
Même de nos jours, lorsque je vois ces agriculteurs démunis qui abandonnent leur terre pour venir chercher du travail dans les villes où se concentre la richesse, j’ai l’impression qu’ils sont toujours le souffre-douleur de notre société.
Les seigneurs impitoyables d’antan sont remplacés par des spéculateurs ou investisseurs qui ne pensent qu’au profit, et qui ont l’œil rivé sur la bourse.

J’ai l’impression que Maître croqueur n’aura aucun soucis à trouver de nouveaux recrus.


Fiche géographique :  La Roque-Gageac

La Roque-Gageac fait partie de ces magnifiques endroits classé l’un des plus beaux villages de France. Situé en Dordogne, le climat y est doux, presque méditerannéen.
Depuis le IXème siècle, après l’invasion des Vikings, le village se fortifia,et les habitants creusèrent la falaise pour construire des forts troglodytes.
Le village de La Roque-Gageac n'a jamais pu être pris directement au cours de la guerre de Cent Ans et les guerres de religion.
Depuis, un château fût bâti, et le village est devenu un lieu touristique incontournable. Mais quel courage d’habiter sous une falaise !
Pourvu que la terre ne tombe pas sur leur tête!

Au premier plan,le château de Malartrie, utilisé actuellement comme hôtel.

 

 

Les soulèvements des paysans au Moyen-âge: les Jacqueries

 

On désigne par“Jacquerie”,les soulèvements des paysans d’antan.
Il provient du prénom Jacques, qui était un terme péjoratif pour désigner les gens de campagne.
Le terme a pris naissance lors de la Grande Jacquerie, qui a eu lieu en 1358, pendant la guerre de Cent ans.
Depuis l'épidémie de peste qui a ravagé l'Occident et la guerre qui ont decimé la population, se surajoutaient les lourdes taxes infligés par les seigneurs.
Depuis cette date, les Jacqueries se succédèrent régulièrement.
A croire que l’histoire se répète inlassablement...

Les “croquants” dont ont parlent dans cette histoire, font allusion aux Jacqueries des croquants, qui sont des révoltes paysannes survenues dans le Sud-Ouest de la France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Les paysans appelaient “croquant”,la noblesse qui ne demandait qu’à “croquer” le peuple. Les jacques et les croquants, voilà une belle joute verbale!

 








Haut de page

Accueil de l'encyclopédie

Afficher la page d'accueil