Fiche technique:
Taille:   1,5 m
Habitat:   dans les marécagess
Particularités:   tout son pouvoir se concentre dans son oeil unique
Lieu d’apparition:   il se cache dans la brousaille bordant les chemins des lacs ou étangs pour lancer des bulles sur les passants ou les pêcheurs.
Caractère:   malgré son apparence terrifiante, il est plutôt peureux. Il n’ose pas se montrer devant les hommes, mais il adore les enfants..

Le Bulleur de Souvenirs vient du monde des souvenirs.

Sa mission est de trouver les êtres humains,non satisfait de leur vie,
qui veulent fuir la réalité, pour les envoyer dans le monde d’où il vient.
Pour cela, il suffit que la victime reste bercé dans leur souvenir un peu
trop longtemps pour que la bulle l’emporte à tout jamais.
Pourtant, le Bulleur adore les hommes.
Il nous fait apprendre que la vie est une chose qu’il faut profiter à tout instant.
Se mémoriser de bons moments est une chose, mais qu’il ne faut pas s’y laisser enfermer.
C’est pourquoi, il ressent une petite tristesse à voir ces hommes et ces femmes partir. Et que dire des enfants! Ils ont pourtant tout l’avenir devant eux!

Doux comme il est, le directeur du cirque n’a eu aucune difficulté à le capturer.
Il ne serait pas inconcevable de voir apparaître un jour, un cirque de yôkai!

C’est à ce demander qui sont les vrais monstres, les yôkais ou les hommes?

 

Fiche géographique :   Le cirque

L’origine du cirque en Europe remonte à l’époque romaine.
Ce sont ces édifices circulaires où se déroulaient les combats de gladiateurs, de fauves contre les prisonniers de guerre ou criminels, des courses de char.
Pour les généraux et autres dictateurs de l’époque, les jeux permettent de s’attirer les faveurs des foules.

Au Moyen-Âge, les bouffons, acrobates et mimes voyagent de château en château. Les foires apparaissent et les premières troupes d’artistes ambulants se créent.

Le cirque ,comme nous le connaîssons de nos jours,ne fait son apparition qu’à partir du XVIIIè siècle avec une forme de spectacle composé d’exercices d’adresse et de force, des numéros de clowns, de l’équitation et du dressage d’animaux,

En 1770, à Londres, est construit le premier cirque moderne.
C’est à cette époque que le Cirque d’été est construit sur les Champs-Élysées, à Paris

Mais afin de renouveler en permanence son public, le cirque ambulant apparaît, vers 1835, aux Etas-unis pour s’expatrier dans le monde entier.

 
Affiche du cirque d’été de 1885.
   
Le cirque d’hiver de Paris existe toujours

Les voitures et camions
de cirque en miniature

Pour prévenir les habitants des villes ou villages de leur arrivée,la parade était
un moyen efficace et festif.
Il s’agissait d’attirer l’attention des badauds par tous les moyens.
Faire défiler les animaux exotiques, des fanfares tonitruantes, et une chenille
de voitures et camions des plus originaux.
Voyons ici quelques exemplaires de ces engins rigolos, du cirque anglais Pinder.

  une voiture de parade avec un clown haut-parleur.
(sur une base Matford ~1950)) 

un camion et sa remorque de kiosque vendant friandises et boissons.
(sur une base Panhard~1950)
 

  une voiturette avec une portière unique à l’avant.
(sur une base Isetta BMW
~1955)

Le camion-fusée,utilisé dans le Tour de France comme camion publicitaire,
et repeinte aux couleurs du cirque Pinder.
(Fabriqué sur la base d’une Citroën U55
~1966))
 

  un char de parade lion, motorisé.
A noter l’ouverture sous la gueule du fauve, et les rétroviseurs.
(sur une base de camion Labourier ~1949)



Haut de page

Accueil de l'encyclopédie

Afficher la page d'accueil