Fiche technique:
Taille:   1,5 m dans le monde des enfants,
15 cm dans le monde des mortels.
Habitat:   le pays des enfants
Alimentation:   il se nourrit d’extrait d’imagination des enfants.
Lieu d’apparition:   Dans notre monde, il est souvent caché parmi les jouets et nécessite une attention particulière de la part des parents..
Caractère:   C’est un beau parleur, mais n’a pas le courage qui va avec. Il se sauve à l’approche d’un adulte.

Le Kendernappeur est un yôkai qui s’attaquent exclusivement aux enfants. C’est le roi du “Pays des enfants”, comme il l’appelle, mais qui est en vérité, un vrai enfer pour eux.
En effet, le Kendernappeur ne les considère que comme du bétail, dont il vient se servir de leur extrait d’imagination, pendant leur sommeil.
Une fois qu’il n’arrive plus à en tirer grand chose, l’enfant est tout ridé maigre et affaibli. Le Kendernappeur s’en débarrasse alors.
Pourquoi ne s’attaque t-il pas aux adultes?
C’est parce qu’ils sont moins imaginatifs voyons!
C’est vrai que même les adultes ont eu leur enfance. Ils avaient, eux aussi de grands rêves. Mais petit à petit, avec l’âge, tout ça s’en va.
Il est très difficile de grandir en gardant ses rêves d’enfance. Et ceux qui y arrivent, sont peut être une poignée de chanceux!

 

 Fiche géographique :  Strasbourg


Strasbourg est une ville qui se trouve en Alsace, dans l'Est de la France.
Dans son histoire, elle fut parfois allemande, parfois française, et de ce fait,a donné naissance à une culture particulière, reflétant les deux pays. On retrouve ce métissage dans la langue du pays.le mot « kender » par exemple de « kendernappeur » désigne le mot « enfant » en alsacien.
Ne trouvez-vous pas qu'il se rapproche de « kinder », en allemand ?
L'architecture traditionnelle de la région , dite « à  colombages », c'est à dire avec une ossature en bois, rappelle l'univers des comtes de Grimm.
Et que dire de cette imposante cathédrale qui culmine à 142mètres ! Dire qu'elle a été bâti au 12ème siècle !

 
Une maison typique d'Alsace
La Cathédrale

 

L'histoire du marché de Noël

On dit que le marché de Noël a commencé en 1434, à Dresde, en Allemagne, puis elle aurait apparu à Strasbourg en 1570.
Il fût initialement appelé le marché de Saint-Nicolas.

C'est ce mot , dit « SinterKlaas », en néerlandais, va donner le mot « Santaclaus » en anglais.
La saint Nicolas se déroule en début décembre, et elle est encore célébrée dans certains pays européens. Saint Nicolas vient distribuer des cadeaux aux enfants qui ont été sages, mais il est accompagné du Père Fouettard (Hans Trapp en alsacien), qui , lui, donne des coups de bâton à ceux qui ne l'ont pas été, ou les emportent dans son sac !

Plus tard, la célébration de Saint Nicolas va être substituée par celle de la naissance du petit Jésus, c'est à dire le Noël que nous connaissons, et le marché se fera connaître sous le nom de « Christkindelmärik ».

On y vend, des pâtisseries de noël, des décorations pour les sapins ou la crèche, du vin chaud, et autres spécialités de cette saison.

 
 Le Père Noël   Saint Nicolas
(comparez la différence vestimentaire avec le Père Noël)
Le Père Fouettard
(Hans Trapp)

 

La crèche de Noël

En Europe,à l'approche de Noël, il est coutume de préparer une petite crèche dans chaque famille.

Les figurines sont appelés des santons.
Ils représentent, le petit jésus, la Vierge Marie, sa maman, et Saint Joseph, le papa adoptif.
Autour d'eux, se rassemblent les animaux de l'étable, les trois mages, le berger, et les autres rôles secondaires.
Dans cette fête très commerciale qu'est devenue ce jour, la crèche nous rappelle que Noël est bien une fête religieuse.

 La crèche basque
La crèche bretonne

 La crèche de Provence

Une crèche africaine
 
 Une crèche amérindienne

C'est intéressant de voir les adaptations des costumes et des décors suivant les régions et pays.
Mais en Afrique ou en Amérique....ne vont-il pas un peu trop loin....

 


Les pâtisseries de Noël en Alsace

A l’approche de Noël, émanent de chaque maison, des odeurs délicieuses.qui embaument les rues. C'est parce que les mamans préparent les gâteaux que les enfants apprécient tant !

Le pain d'épice : ce biscuit, aux formes très variées, fait avec du miel, de la cannelle et autres épices, peut être soit mangé directement, ou bien alors décorés sur un sapin.

Les bredeles :ce sont des petits fours, dont la recette est jalousement gardée par chaque famille, composés de cannelle, cacao, pâtes d'amendes,etc.. Quel délices de les accompagner de vin chaud !

Kougelhopf : C'est une brioche à la forme caractéristique, très répandue, non seulement en Alsace, mais dans les pays germaniques. C'est un énorme Kougelhopf qui est présenté dans l'histoire du Kendernappeur.

Le Christstollen : c'est un gâteau, d'origine allemande, contenant beaucoup de fruits confits.

 

Les petits alsaciens qui transportent les gâteaux et les biscuits.
Dessiné par Hansi.





Haut de page

Accueil de l'encyclopédie

Afficher la page d'accueil