Christophe Kouritajapanese siteenglish site
Remi
Montmartre.
Une ombre saute de toits en toits.
C'est Rémi.

Les "honnêtes gens" du quartier l' appellent le voyou.
Les filles et les poulbots l' idolâtrent car Rémi a su conserver un coeur d'enfant.

"Je suis un gosse de la rue et je déteste les chemins tout tracés.
A moi ! la belle vie de bohême !"





RÉMI,

20ans, est un gosse de Montmartre .
Il était "meneur de bande" dans son enfance et les gens lui prédisaient un avenir de grand caïd.
Depuis, ses potes ont tous grandi , et commence à travailler . Certains sont mariés et ont même des enfants . Rémi ne veut pas se ranger dans le moule de la société, ni pour autant faire partie des malfrats. Il veut continuer de jouir de sa liberté et poursuivre son rêve. Il vit dans une petite cabane construite dans un arbre , baptisée "le zeppelin", en compagnie d' une photo, celle de son père , qui n'arrête pas de le sermonner et de lui faire des remarques : "Rémi, prend garde aux filles !", lui répète-t-il sans cesse...





PARIS , ET SES BOHÉMIENS...

A Paris , se rassemblent les marginaux de tout genre... Des artistes de rue vivant au jour le jour, des poètes qui fredonnent la tristesse de la vie, des musiciens qui chantent les amours interdits... Tous ceux-là font partie de cette espèce que l' on surnomme les bohémiens... Thomas le menteur de Menilmontant, Guy du cimetiere du Pere Lachaise, Laurent, dit le dictionnaire ambulant du quartier latin, ou encore Michou le pirate du quai de Grenelle.
Rémi , appelé alors Rémi l'éclair, était un voyou redouté par ses pairs.
Beaucoup voyaient en lui un futur et brillant parrain de la pègre.
Mais Rémi, même s'il ne s' imagine pas être "honnête", ne se voit pas non plus truander les honnêtes gens .
Il quitte ce milieu , et décide de rejoindre la vie de bohême ...


LA DÉBROUILLARDISE

C' est bien connu , les français sont des débrouillards.
Alors Rémi, serait, lui, le roi de la débrouillardise. Ayant grandi dans la rue, Rémi connait des tas de trucs et astuces pour mener à bien ses projets (plan drague ou autre), ou pour se sortir d'affaire. Tel ces poulbots qui ne manquent pas d'imagination pour leurs jeux ou leurs espiègleries, Rémi déborde d'idées pour les réaliser, mais lui, à l'échelle des adultes. Les enfants s'amusent en dévalant les escaliers dans des caisses à savon, et bien, lui, il les dévale sur une vraie voiture !


LA DRAGUE

La passion de Rémi, ce sont les femmes.
Les blondes, les brunes, les rousses, les filles aux yeux bleus, celles qui sont rondelettes, celles qui sont effrontés, timides, autant de défis pour Rémi. car la drague, c'est tout un art.
Rémi ne manque pas d'idées pour séduire sa proie : la tchatche, les coups montés, l'improvisation, tout cela fait partie de ses cartes.



LES PETITS BOULOTS

Rémi ne veut surtout pas se “ ranger ” dans la société et avoir un boulot comme monsieur tout le monde.
Il veut avant tout faire ce qu'il veut quand il veut. Rémi est un idéaliste. Mais dès qu'on sort de l' enfance , les contraintes de la vie adulte surgissent telles que les besoins matériels. Pour trouver de l'argent, Rémi trouve des petits boulots ou tout simplement, en invente : vendeur de porte à porte, agent matrimonial ambulant, organisateur de peep-show improvisés, etc... Rémi veut, en quelque sorte, appliquer les règles de l'enfance au monde des adultes.



LE RÊVEUR

L'enfant est par nature, rêveur. pour lui, tout est possible. c'est en devenant adulte qu'il s' astreint aux règles imposées par la société, et qu'il cesse de rêver.
Rémi, lui, n'a jamais cessé de rêver.
C'est un éternel poulbot.



Exemples d'épisodes :

LES RATS DES CAVES ET LE RAT DE LA BUTTE :

Au cours d'une promenade sur la voiturette de Gaston, Rémi a une rixe avec des germanopratins, un peu délinquant bourgeois, surfant sur la vague " existentialiste ". Rémi flashe sur une des leurs, Mathilde.
Rémi décide de s'aventurer dans les caves de Saint-Germain.
Là, on lui propose un deal. Si Rémi perd, il devra payer toutes les contraventions accumulées par ces jeunes , mais s'il gagne, il passera une nuit avec Mathilde. Le defi consiste à dérober une momie, la décorer ,la baptiser " le roi de la nuit parisienne ", et la placer à l' endroit le plus haut de Paris, c'est à dire, la tour Eiffel...


MORT AU TRAÎTRE !

Rémi est vendeur de porte à porte. il vend de la lingerie féminine. Au même moment, dans le quartier, des sous-vêtements de jeunes filles sont volés.
Bien entendu, on suspecte Rémi.
Rémi décide de se terrer dans sa " base secrète ", un lieu secret ou il aimait se cacher lorsqu'il était gamin.
Mais sa cachette est vite decouverte. Qui est donc le cafteur ? C'est " la mante religieuse " , un ancien de la bande, qui lui, a mal tourné et a rejoint la pègre.


LE SOMMET DES CHEFS :

C'est la grande tradition du 14 juillet. les " chefs de quartier " se regroupent sur les toits de Paris et lancent un concours pour élire le " chef de paris " de l'année. Scrable l'exécrable de Ménilmontant, Bifton de Montparnasse, Ricky le menteur de Grenelle, Zizi la mandarine de Passy, et bien d'autres sont là.
Et, sans oublier Rémi le marlou de Montmartre, qui a jusqu'à présent, remporter le palmarès.
Cette année, les autres ne le laisseront pas faire...



Ah...Paris!
Cette ville qui fait tant rêver...
Ses gracieuses parisiennes, ses tour Eiffel, Arc de triomphe et autres monuments imposants, sa gastronomie légendaire, ses artistes perdus, ses romantiques illuminés , et son titi,
Rémi le marlou.



 




Copyright